DRAKKAR PRODUCTIONS Forum
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 SLAVIA " Strength and Vision "

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Lusitanian Lynx
Officer
avatar

Number of posts : 149
Age : 30
Localisation : England
Points : 3560
Registration date : 2008-01-18

PostSubject: SLAVIA " Strength and Vision "   Fri 5 Jun - 13:57

Taken from "Imm3moria" :

Après de nombreuses démos et EPs, Slavia est prêt à sévir une fois de plus avec son premier album. Enfin ! Les fans du groupe l’attendaient depuis longtemps et c’est à présent fait. « Strength and Vision » est indiscutablement un chef d’œuvre qui redore le blason du black metal norvégien. Il faut avouer que cette scène est en crise depuis un certain temps et n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était au début des années 90. Leurs formations cultes (Mayhem, Darkthrone, etc.) régressent pitoyablement au fil du temps et trahissent l’underground afin d’évoluer dans le « star system » en vue de gagner du fric. N’appartenant pas à l’univers méprisable des rock stars du black metal, Slavia arrive donc à point nommé pour apporter du sang neuf à un pays qui en a bien besoin.

Formé à Oslo en 1997, ce one-man-band fondé par Jonas Raskolnikov Christiansen est actuellement l’un des meilleurs représentants de sa scène nationale et ce premier opus le prouve. Malgré sa courte durée (35 minutes), « Strength and Vision » est un véritable missile nucléaire qui va droit au but et n’épargne aucun survivant. Slavia nous a concocté un black très cru, dévastateur et original. Soutenues par des riffs imparables, les compositions nous impressionnent de par leur grande efficacité et leurs atmosphères guerrières. Axé black / thrash, le chant de Jonas reste très personnel et constitue la principale marque de fabrique du groupe avec ses guitares extrêmement corrosives. Ce combo frappe aussi très fort grâce aux choix judicieux des samples. Nous avons droit à un morceau de musique classique très célèbre (la Symphonie n° 9 "du nouveau monde" d’Anton Dvorak), à de la musique de variété arabe et à des samples qui nous incitent à partir au front et à combattre l’ennemi : chant et musique militaire (Jonas chante d’ailleurs en chœurs avec les soldats ! Excellent !), discours d’hommes politiques, bombardements aériens, rafales de mitraillettes, explosions, etc. Le groupe a superbement planté un décor qui donne des allures de « War Black Metal » à cet album qui se termine par une surprise inattendue. En effet, la seule exception demeure « Trifolium Repens », excellent titre instrumental mêlant des guitares acoustiques nostalgiques avec de belles nappes de synthés. Ce titre mélodique contraste bien sûr avec la rage qui émane constamment du reste de l’album.

En résumé, nous pouvons dire que Slavia a tout simplement orchestré un chef d’œuvre unique et truffé de bonnes surprises. Noktu a fait à nouveau un excellent choix en enrôlant cette horde enragée dans son drakkar maléfique. De toute façon, Drakkar Productions a l’habitude de sortir des chefs d’œuvre et ce depuis sa création en 1994. Qui pourra les arrêter ? Personne. Illustré par un artwork sympathique (qui représente la cérémonie de l’adoubement), « Strength and Vision » reste l’un des meilleurs albums de black metal de cette année 2007. Impressionnant.


Taken from "La Horde Noire" :

Sacrée surprise ce skeud. Une seule écoute, il m’aura fallu une seule écoute pour me rendre compte que j’étais tombé sur quelque chose de grand, de très grand avec ce « Strength and Vision ». Faut dire que Slavia n’est pas n’importe quel groupe non plus. Norvégien déjà, originaire de Bergen (la ville par excellence pour tous les fans de BM, avec, entre autres, ce bar mythique qu’est le Garage, où on peut y fréquenter ce qui se fait de mieux en black), le groupe ne joue pas dans la cour des novices, même si paradoxalement, Strength And Vision est le premier full-length de Slavia! Avec plus de 8 démos et 2 EP, on peut dire que maître Jonas Raskolnikov Christiansen (seul maître à bord) a, certes, pris son temps mais le résultat est là!
Beaucoup de choses à dire. L’album débute tout d’abord avec la Symphonie n° 9 du nouveau monde de Dvorak. Musique grandiloquente, si le titre ne vous dit rien, sachez tout de même que vous connaissez cette musique et ce même si vous n’êtes pas fan de Rhapsody! On retrouvera par la suite un autre morceau de musique classique, et non des moindres, sur « Divided by Three »: l’éternelle, la sombre, l’unique et transcendante Marche Funèbre de Chopin. Après ne nous méprenons pas, le black metal de Slavia n’est pas une de ces niaiseries symphoniques fait sur Audacity. Non, Slavia c’est un savant mélange de black norvégien traditionnel et de thrash. On notera quelques passages clairement mélancolique, comme au milieu du premier titre, « Pissdrained castles of gold ». Le son quant à lui, et cette production si particulière, sortent indéniablement du lot. C’est crade, mais audible. C’est ce que devrait être la quasi-totalité des albums de black. Pas forcément enregistré dans une cave avec un portable, on voit que celui-ci est, là encore, de manière quasi paradoxale, travaillé. Les premières secondes m’ont fait très (très) fortement pensé à l’album "Liberation" de 1349 (et tout particulièrement l’excellent morceau « Riders Of The Apocalypse »). Les grattes sont saturées au maximum, donnant ce rendu si inhabituel. Difficile de ne pas rester attentif tout au long de cet album, il y a toujours des éléments qui viennent « surprendre » l’auditeur (la fin de « Pissdrained castles of gold » avec ses champs militaires allemands ou encore la fin de « Divided by Three » avec ce passage « oriental »). On ressent tout le long cette volonté de, d’un côté, préserver la flamme noire originelle mais également, d’un autre côté, d’apporter quelque chose de neuf! C’est véritablement avec ce style de groupe, qu’un genre musical, dans ce cas le BM, ne tourne pas en rond. La dernière piste, se résumant à une guitare acoustique et un clavier, en surprendra plus d’un, elle aurait très bien pu être composé par les tarés de Shining pour leur V Halmstad.
Un groupe singulier, atypique, qui va incontestablement faire parler de lui avec cet album. Du très grand cru. Précisons, pour terminer cette chonique, que ce one man band donne néanmoins des concerts, avec entre autre, comme musiciens live, des membres de l’excellent groupe Taake. Voila là une des meilleurs signatures de Drakkar Productions en cette année 2007. Support!
Back to top Go down
View user profile
Ortungssignal
Kommander
avatar

Number of posts : 298
Points : 3840
Registration date : 2007-01-13

PostSubject: Re: SLAVIA " Strength and Vision "   Wed 7 Apr - 11:19

Je ne sais pas si Jonas chante en chœurs avec les soldats, mais ce qui est sur en revanche c'est que c'est un sample tirés du film de guerre américain "La Bataille des Ardennes", réalisé en 1965 par Ken Annakin.
Back to top Go down
View user profile
Lusitanian Lynx
Officer
avatar

Number of posts : 149
Age : 30
Localisation : England
Points : 3560
Registration date : 2008-01-18

PostSubject: Re: SLAVIA " Strength and Vision "   Sun 26 Jun - 2:32

Merci pour l'info.
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: SLAVIA " Strength and Vision "   

Back to top Go down
 
SLAVIA " Strength and Vision "
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Rock Classic - Fighter "Bang the Drum"
» Mehida - "Blood & Water" review
» Listen to Liberty N' Justice's new single "Chasing A Cure"
» Preview of "THE FLOWER KING" performed by Supernal Endgame
» "Gagg-B-Gone" Reed tester Free if you buy a cane bass drone reed

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
DRAKKAR PRODUCTIONS :: Reviews and interviews :: Reviews in French-
Jump to: