DRAKKAR PRODUCTIONS Forum
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 Short Drakkar Productions Interview

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Lusitanian Lynx
Officer
avatar

Number of posts : 149
Age : 31
Localisation : England
Points : 3738
Registration date : 2008-01-18

PostSubject: Short Drakkar Productions Interview   Mon 8 Jun - 14:29

Here is another old and short Drakkar Productions Interview taken from MetalSickness :

Salut Noktu ! Tout d’abord, peux-tu nous raconter comment et quand Drakkar Productions a vu le jour ?

Drakkar Productions a été fondé en 1994. Au départ, il s’agissait plus d’aider certains groupes à distribuer leurs démos dans ma région. L’activité s’est petit à petit développée et nous sommes devenus assez rapidement une structure plus importante.

Pour quelles raisons as-tu fondé un label ? Quel était ton objectif au départ ?

J’ai toujours travaillé dans le monde de la musique et j’ai toujours essayé de promouvoir la musique metal. Je pense que ma passion pour le metal m’a poussé à prendre de la distance avec la distribution du disque et j’ai préféré créer ma propre structure. Principalement pour promouvoir les articles que j’apprécie sincèrement.

Peux-tu nous présenter la composition de ton équipe ?

Moi-même : Management du label. Relationnel avec les groupes/distributeurs.
1 Webmaster. Maintenance technique du site + webshop.
1 Graphic Designer. Layouts et com. générale (pub/ site/ drakkarorder).
A ce jour, une équipe permanente de 3 personnes.
+ 2 Autres personnes travaillent aussi pour Drakkar Productions. (Expéditions des commandes, Stock, etc.)

Drakkar Productions est un des plus vieux labels de metal extrême français. Pourtant, votre objectif n’a jamais été de vendre des disques. Vous êtes toujours restés "underground", n’est-ce pas ?

Notre objectif a toujours été en tant que label de vendre nos produits. Je pense que quand un groupe contacte un label c’est parce qu’il veut que sa musique soit disponible auprès des gens intéressés. Ensuite, il y a effectivement des nuances entre un label comme Drakkar Productions qui cherche à promouvoir l’intégrité et la sincérité des artistes plutôt que de promouvoir des artistes dispensables de par leur médiocrité. En effet, la plupart des labels d’aujourd’hui se complaignent visiblement dans ce maelström d’immondices. Cela représente la partie haute de l’iceberg, ce qui est accessible au plus commun des mortels.
Il faudra je pense quelques années de maturité avant qu’un auditeur s’intéressent à nos productions.

La plupart des groupes avec lesquels tu as signé sont des groupes de black metal et ont un esprit résolument "underground". Il y a une parfaite adéquation avec l’esprit de ces formations et celui de ton label...

Nous nous entendons plus ou moins bien avec la majorité de nos artistes. Cependant, certains groupes ont souvent envie de changer en espérant vendre plus d’albums. Ce fut le cas à plusieurs reprises de par le passé. Je pense que ce genre de groupe se sert de l’image de notre label pour ses premiers albums afin d’obtenir un soutien et une certaine notoriété dans la scène. Opportunistes, ils cherchent ensuite à obtenir des meilleurs "deals". Plusieurs artistes qui avaient par la suite signé sur des labels bien plus gros, ont avoué regretter d’être parti de Drakkar Productions. Nous ne travaillons plus avec des artistes qui nous ont quittés et qui veulent revenir. Il est rare que nous signons des groupes ayant travaillé déjà avec d’autres labels. Nous aimons bien travailler avec des artistes qui sortent de l’underground.

Tu as signé avec des groupes cultes comme Decayed par exemple. Comment as-tu connu les membres du groupe et pourquoi votre collaboration a pris fin ?

Nous sommes entrés en contact avec Decayed en 1999 et nous les avons aidé à sortir leur album "The Book of Darkness", nous avons produit par la suite deux autres albums du groupe et nous sortons d’ici la fin de l’année un split CD Decayed/Thugnor. Je ne crois pas que notre collaboration soit terminée.

Parmi les groupes qui ont signé chez Drakkar, quel est celui dont tu es le plus fier?

Je suis fier de la quasi intégralité du catalogue Drakkar Productions. Rares sont les releases que je regrette...

Quelle est votre production qui s’est vendue le plus jusqu’à aujourd’hui ?

Watain est un très gros vendeur (8000 copies du "Casus Luciferi"). C’est un groupe avec un énorme potentiel commercial. Ils travaillent beaucoup pour cela d’ailleurs.
Je pense que ce groupe n’a plus sa place chez nous. Nous préférons de loin travailler avec des artistes plus underground et moins prétentieux. Les rock stars peuvent signer sur des labels de merde pour faire du fric. C’est mieux pour tout le monde.

Sur quels critères tu te bases pour signer avec une formation ? Qu’attends-tu d’un groupe ?

Intégrité, sincérité sont les mots clefs, ensuite, il faut que j’apprécie leur musique et leur attitude/démarche.

Comment se porte Drakkar Productions aujourd’hui ?

Drakkar Productions se porte plutôt très bien. Le label avait besoin d’une grosse restructuration qui a pris plus de temps que prévu. Nous sommes aujourd’hui prêts à la production à nouveau. Nous avions mis de côté cette activité pendant quelques mois. Les prochains mois confirmeront notre suprématie.

Quel est ton opinion sur le téléchargement en général et sur les sites "peer-to-peer" ?

Je suis pour la destruction de la scène actuelle et j’encourage vivement le téléchargement. Je comprends tout à fait que les gens éprouvent le besoin d’écouter avant d’acheter. Probablement après multiples déceptions d’achats dispensables. Il faut donc encourager le téléchargement afin de limiter l’existence de ces groupes et labels qui polluent l’industrie du disque.
Finalement, ils sont plus nuisibles à la musique qu’autre chose.
Seuls les labels qui proposent de réels produits de qualité subsisteront à cette saturation immatérielle du marché. Nous sommes là depuis 12 ans, espérons que Drakkar Productions sera encore là dans 88 ans.

Quels sont tes groupes préférés ? Quels styles de musique écoutes-tu en général ?

Ils sont nombreux : Grand Belial’s Key, Imago Mortis, Arghoslent, Morbid Upheaval, Sigh, Sabbat (Jap), Abigail, Black Twilight, Vrolok, etc.

Quels sont tes projets ?

Nous avions prévu une cinquantaine de nouvelles productions pour les prochains mois, donc, ils sont nombreux. Cependant, quand tous ces projets seront menés à terme, je pense me consacrer plus à mes propres projets musicaux. Donc, il faut s’attendre à une période très active de notre côté suivi d’une période indéterminée dans laquelle nous allons devoir prendre du recul et réfléchir...

Un dernier mot...

Merci pour ton interview et ton "support".
J’invite tous les lecteurs qui sont à la recherche de metal de qualité à visiter notre site internet.

www.drakkar666.com
Back to top Go down
View user profile
 
Short Drakkar Productions Interview
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Whitecross interview.
» Joshua Perahia interview.
» An interview with Rob Rock.
» New McLaughlin Interview and Special Mahavishnu Book Offer
» Jeff Beck talking about John McLaughlin brand new interview

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
DRAKKAR PRODUCTIONS :: Reviews and interviews :: Interviews in French-
Jump to: