DRAKKAR PRODUCTIONS Forum
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 WATAIN " Casus Luciferi "

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Lusitanian Lynx
Officer
avatar

Number of posts : 149
Age : 30
Localisation : England
Points : 3558
Registration date : 2008-01-18

PostSubject: WATAIN " Casus Luciferi "   Mon 8 Jun - 15:39

Taken from La Horde Noire :

Watain revient et frappe fort : 100% BM, 100% satanique !!! Comme d'habitude, me direz-vous, blasés... et dans l'erreur : Watain perpétue la grande tradition du BM violent, compact et très rapide à la Mayhem, Dark Funeral & Setherial. Après deux 7'Ep, un album et une tape live, ce trio infernal continue, depuis sa création en 1998, de nous délivrer une musique rageuse, noire et haineuse à souhait, portée par une production à la hauteur de la réputation suédoise, ce qui rend la musique encore plus intense ! Les nombreux petits chorus de la deuxième guitare, posés sur une rythmique rendent la musique accrocheuse et lui donne un coté aéré mais toujours aussi sombre : ce sont les longues flammes envoyées par Hadès qui vous chauffent le postérieur à l'écoute de ce grand moment de black typique suédois !Pochette N& B dessinée, le "old school" prime dans cet artwork... A rencontrer sans détour !


Taken from Imm3moria :

Formé en 1998 à Uppsala, en Suède, Watain est un groupe qui a commencé à se bâtir une excellente réputation dans la scène black suédoise underground dès le début de sa carrière. Après avoir réalisé plusieurs démos et un album live, le label français Drakkar Productions, conscient de leur énorme potentiel, décide de s’intéresser de plus près à cette formation prometteuse et finit par la signer en sortant leur premier album « Rabid death's curse » en 2000. Ce premier méfait fut très bien accueilli par le public et la presse internationale mais ce n’est que trois ans après que le combo connaîtra un énorme succès.

Apparu en 2003, « Casus Luciferi » (« La chute de Lucifer » en latin) est l’album de la consécration pour Watain. Cette seconde offrande démoniaque recèle huit longues compositions blasphématoires d’un black metal traditionnel et superbement maîtrisé. Après de nombreuses écoutes attentives, on essaie de trouver une petite faille mais il n’y a rien à faire : « Casus Luciferi » est une forteresse noire imprenable dont les murs, souillés par le sang des cadavres de soldats pestiférés, ne laissent rien passer.

Watain commence très fort avec « Devil’s blood » et cela durera jusqu'à la fin de cet opus satanique. On constate d’entrée que les sept premiers titres sont assez similaires de par leur feeling et leur construction. La production est plutôt bonne et assez puissante en général bien que le son des guitares reste assez cru. Fort heureusement, elle met très bien en valeur les compositions et les rend plus ténébreuses et sataniques que jamais. A la fois incisives et mélodiques, les guitares dégagent une atmosphère malsaine qui enchaîne et étouffe l’auditeur sans la moindre once de pitié. De plus, le chant black d’Erik Danielsson est absolument irréprochable et contribue à intensifier cette ambiance satanique et ténébreuse. Quant à H.Jonson, il faut avouer que son jeu de batterie est réellement impressionnant et il manie les fûts avec une rapidité et un niveau technique très élevé. Bref, cette horde maléfique connaît très bien son sujet et cela se voit également sur les refrains. Soutenus par des vocaux black imposants et par la puissance des guitares, ces derniers sont tout bonnement excellents et restent assez mélodiques.

On pénètre alors dans un univers cauchemardesque où la lumière du jour est inexistante. Tout n’est que chaos et mort. Enfin, Watain finit en beauté avec « Casus Luciferi » : un titre majestueux et imparable qui se distingue des autres en raison de sa longueur (neuf minutes) et de son caractère théâtral. Difficile de dire si c’est la meilleure chanson mais on a le plaisir d’entendre le bruit du tonnerre et de la pluie, ce qui lui donne des allures épiques. Si les sept premiers titres témoignent d’un black metal très classique, le dernier, en revanche, est beaucoup plus original et apporte davantage de personnalité au groupe.

Watain nous a donc livré un chef d’œuvre de pur black metal traditionnel illustré par un magnifique artwork. Les fans du genre ne doivent pas passer à côté de ce petit bijou maléfique. Par ailleurs, il faut noter que « Casus Luciferi » a connu un grand succès commercial bien mérité (8 000 exemplaires vendus) et reste l’album le plus vendu de Drakkar productions à ce jour. Un classique du black metal à graver sur une stèle noire.


Taken from Guts of Darkness :

Watain, certainement le groupe le plus exceptionnel, aux côtés de Funeral Mist, de la scène black metal suèdoise actuelle. "Rabid death's curse", leur premier album annonçait déjà la couleur (noire...), et ce n'est pas avec ce nouvel opus que quoi que ce soit va changer. Comment expliquer ? Des compos longues et bien foutues enchainant brutalité, noirceur et lourdeur dans une atmosphère maléfique jamais entendue (enfin si, une fois, sur le précédent album !), aidée en cela par un chant possédé venu d'ailleurs (véritablement impressionnant !!!). Le son est ultra-massif, d'une noirceur et d'une profondeur abyssales, merci au Necromorbus. La production est définitivement parfaite. Niveau texte, pas de surprises non plus, il s'agit d'un hommage à Satan, avec l'aide de quelques figures notoires de la scène extrême (Necromorbus de Funeral Mist, MkM d'Antaeus et Scorn de Katharsis). On se retrouve avec un album quasi-parfait. "Presque" parfait seulement (et encore, je chippote...) car arrivant après "Rabid death's curse", donc il est très (trop ?) proche !! Les riffs, reconnaissables entre mille, sont d'une redoutable efficacité. C'est inspiré, puissant avec des breaks quand il faut où il faut. Danielsson a une véritable vision et un talent inné pour nous sortir le riff qui tue, le break que l'on attendait exactement, au coup de tom près ! Tout est limpide, on a véritablement l'impression que tout est facile pour eux, les morceaux ne sont pas complexes, ils sont tout simplement parfaits, sans artifices et super efficaces. Alors même si ma préférence va à "Rabid death's curse", ce "Casus Luciferi" est tout bonnement magistral !
Back to top Go down
View user profile
 
WATAIN " Casus Luciferi "
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Souljourners - "Mind Control"
» Rex Carroll back with "The Heal"
» "Mind Control" review.
» "The Stooges" Alternate Cale running order?
» Rocker Iggy Pop to Voice "Lil' Rummy" on Comedy Ce

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
DRAKKAR PRODUCTIONS :: Reviews and interviews :: Reviews in French-
Jump to: