DRAKKAR PRODUCTIONS Forum
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 CELESTIA Interview - Imm3moria (2nd one)

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Lusitanian Lynx
Officer
avatar

Number of posts : 149
Age : 30
Localisation : England
Points : 3560
Registration date : 2008-01-18

PostSubject: CELESTIA Interview - Imm3moria (2nd one)   Mon 8 Jun - 13:42

Taken from Imm3moria (second Celestia interview after the Black Metal is rising Fest 5) :

Salut à toi Sir Noktu Geiistmortt ! Tout d’abord, peux-tu nous raconter brièvement ce qui s’est passé depuis la sortie de « Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis » jusqu’à maintenant ?

Je me suis investi assez rapidement sur l'écriture d'un nouvel album. Ce dernier est d'ailleurs terminé aujourd'hui et nous projetons de le sortir rapidement. Nous avons donné trois concerts, un à Lyon, un autre à Rotterdam et une participation sur un festival à Paris. Deux autres ont été annulés par contre et nous le regrettons. Nous préparons aujourd'hui deux autres dates en tête d'affiche, une au Portugal et une autre pour un Festival dans l'Est de la France.

Comment « Frigidiis… » a-t-il été accueilli par la presse et le public en général ?

Je pense qu’il a été très bien accueilli dans l’ensemble. Nous avons reçu de très bonnes chroniques de la part de la presse pour cet album. Les ventes ont été plutôt surprenantes pour un groupe qui n'a jamais cherché à se vendre. De plus, le style que nous jouons est désormais hors norme et hors toute forme de mode. Il y a cependant un public pour Celestia, des gens qui sont visiblement lassés de la médiocrité et de la vulgarité de la scène metal qui n'est juste qu'une compétition.

Combien d’albums avez-vous vendu pour « Frigidiis… » ?

Plus de 4 000 copies ont été vendues à ce jour. Principalement dans l'underground, sans distribution massive et sans publicité outrancière.

Pourquoi avoir sorti la compilation « Retrospectra » ?

Cette compilation rassemble des releases qui sont épuisées depuis 10 ans voire plus. « Retrospectra » représente le passé de Celestia. Nous avons fait ce choix pour permettre à ceux qui n’ont pas eu la chance d’obtenir nos anciennes releases à l’époque, de découvrir enfin cette période importante de notre carrière mais aussi pour éviter que certains labels parasites s’en emparent pour sortir des bootlegs.
Lors du festival Black Metal Is Rising 5, un jeune est venu me voir pour faire signer des vieilles demos, toutes étaient de fausses cassettes. Je ne préfère pas imaginer le contenu sonore de ces cassettes. La compilation « Retrospectra » rend un hommage noble à notre passé musical enregistré au siècle dernier.

Que peux-tu nous dire sur le prochain album ?


Cet album aura une durée totale de 33 minutes. La production est bien meilleure, il y a aura davantage de parties acoustiques, les morceaux sont plus dynamiques dans un sens. Mais cela reste du Celestia.

De quoi traiteront vos textes sur ce nouvel opus ?

Les textes du nouvel album traitent de certains aspects des religions anciennes. Nous nous sommes inspirés de la religion cathare comme base de réflexion vu que celle-ci était opposée au catholicisme Romain. Nous rejetons bien entendu toute forme de religion moderne qui n’est pour nous que source de manipulation de la masse. Nous avons préféré une fois de plus prendre une certaine distance avec ce qui est considéré aujourd'hui comme “ordre établi”, “moral” ou autre. Nous avons, je pense, grâce à la distance prise sur le monde, ouvert des portes qui nous ont permis de comprendre certains mécanismes. Nous observons, cachés au sommet d'une montagne invisible, le déclin de notre civilisation, spectateurs et non acteurs car nous ne cherchons pas à faire passer un message afin de sauver quoi que ce soit. Ceux dans le Black metal qui s'enlisent à vouloir absolument critiquer la religion chrétienne ont choisi le mauvais chemin. Nous traitons aussi de manière assez distante la transmission inconsciente d'un certain savoir. L'arche doit être vue comme une porte, l'arcane en est la clé et le terme “Perfectii” est un hommage aux nobles cathares qui avaient dédié leur vie d'acète à la réflexion et à la méditation. Le nom du prochain album sera donc : Arch-Kane Perfectii.

Est-ce que cela te dérange-t-il si certaines personnes dans leurs chroniques (je pense à celles de « Delhÿs-cätess ») classent Celestia (musicalement parlant) dans le black symphonique ?

Nous ne jouons pas du black metal symphonique. Pour que le black metal soit symphonique, il faut la présence d’une orchestration symphonique et de claviers omniprésents. Ce qui n’est pas le cas pour Celestia. Beaucoup de gens ont tendance à considérer un groupe de black metal comme symphonique dès qu’il y a des petites nappes de synthés dans leurs compositions. C’est une erreur très fréquente que de faire cette remarque. Celestia n'est donc pas un groupe de Black Metal symphonique pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris.

Dans quels pays avez-vous joué jusqu’à présent (excepté la France) ?


Nous avons joué en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne, au Portugal, en Allemagne et en Italie.

D’après toi, quel fut le public le plus enthousiaste ?

Il y a eu un public pour Celestia partout où nous avons joué. Je n'ai pas constaté de différence notable. Mais je préfère jouer en Italie ou au Portugal qu'en Belgique ou Hollande par exemple ceci à titre personnel, bien entendu.

Le 27 Juin 2009, vous allez jouer à Porto, au Portugal en tête d’affiche avec InThyFlesh, Tumulum et Dolentia. Comment avez-vous obtenu cette grande opportunité ?

8 ans après notre premier concert au Portugal, nous retournons jouer là-bas. C'est la même personne qui organise le concert et nous sommes ravis de pouvoir jouer à nouveau avec InThyFlesh.

M6 nous a concoctés très récemment un nouveau reportage sur le satanisme et le black metal dans l’émission « Enquête exclusive ». On pouvait donc voir Monsieur Jacky Cordonnier (historien des religions et "spécialiste du satanisme") venir dans les lycées pour donner des cours de prévention contre les dangers du satanisme aux élèves. De plus, il désigne le black metal comme une musique dangereuse qui inciterait les jeunes adolescents au suicide, à la violence, au racisme et au meurtre. Aurais-tu un message particulier à faire passer à Jacky Cordonnier et à ces jeunes adolescents ?

Je crois que le Satanisme ne représente plus aucun danger de nos jours. Le fait que certains adolescents en quête d'identité puissent être fascinés par certains groupes musicaux est tout à fait normal. A l'époque des Beatles et des Who, on s'inquiétait déjà des propos de ces groupes “extrémistes”. Tout ce qui est non maitrisé fait peur à la masse et à la ménagère.
Je pense cependant que l'Eglise a dû dans l'histoire faire plus de mal que le Satanisme. Combien de viols d'enfants par des curés par exemple ? Combien de morts sous l'Inquisition ?
Quant au racisme, je pense plutôt que ce sont les gens qui écoutent du metal qui sont aujourd'hui victimes de racisme par des bandes de jeunes issus de l'immigration. Ceux-là même qui brûlent des voitures, qui pratiquent le viol collectif et qui sont responsables de 90 % des délits de nos jours en France. On appelle ça des ”racailles”, je crois que c'est ce genre de chose qui empoisonne la vie des gens aujourd'hui. Pas la musique metal ou même Black Metal.
Quant à Jacky Cordonnier, j'en arrive à penser qu'il cherche à attirer l'attention sur sa modeste personne. Qui sait, peut-être que l'Eglise le paye grassement pour pouvoir “étudier” le satanisme.
En tout cas, grâce à tout ça, M6 peut vendre des pages de publicité à prix d'or.
La télévision reste un formidable instrument de manipulation. On affaibli le cerveau des téléspectateurs afin de mieux lui faire avaler d'interminables pages publicitaires. Des publicités de produits alimentaires toxiques qui le forceront à consommer des produits pharmaceutiques inefficaces. Certains s'en mettront plein les poches, les autres eux contribueront à faire augmenter les cancers chez les français moyens. Il faut bien mourir de quelque chose vous me direz. Mourrez donc incultes, insectes, accablés de chagrin et rongés par les maladies...

Merci beaucoup à toi pour ta disponibilité et pour m’avoir accordé cette interview. Je te laisse conclure !

Merci à toi pour cette interview et pour ton soutien.
Back to top Go down
View user profile
 
CELESTIA Interview - Imm3moria (2nd one)
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Whitecross interview.
» Joshua Perahia interview.
» An interview with Rob Rock.
» New McLaughlin Interview and Special Mahavishnu Book Offer
» Jeff Beck talking about John McLaughlin brand new interview

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
DRAKKAR PRODUCTIONS :: Reviews and interviews :: Interviews in French-
Jump to: