DRAKKAR PRODUCTIONS Forum
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 CELESTIA Interview - Haven Metal

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Lusitanian Lynx
Officer
avatar

Number of posts : 149
Age : 30
Localisation : England
Points : 3527
Registration date : 2008-01-18

PostSubject: CELESTIA Interview - Haven Metal   Tue 9 Jun - 12:02

Taken from Haven Metal :

- Certains vont découvrir Celestia seulement maintenant alors que le groupe existe depuis déjà plus de dix ans. Est-ce que la récente réédition de Apparitia Sumptuous Spectre sert en quelque sorte à replacer la carrière du groupe pour les nouveaux « fans » de Celestia ?

Oui, c’est exact bien que les deux labels qui ont sorti cette réédition ont visiblement écoulé toutes leurs copies. Donc, les nouveaux « fans » 2008 devront se contenter pour l’instant de notre nouvel album qui vient de sortir.

- L’entité Celestia a subi de grandes évolutions (pour ne pas dire révolutions) depuis sa fondation, que ce soit musicalement comme humainement. Peux-tu expliquer les grands tournants qui se sont établis : transposition d’une formation complète à celle de duo ; changement de tonalité musicale ; mouvement dans l’humeur spirituelle…

Celestia existe depuis 1995. De ce fait, il y a eu beaucoup de changements de line-up. Après le premier album, l’usage d’un line-up complet n’était manifestement plus approprié avec ce que je voulais exprimer. Il a donc fallu que nous nous débarrassions de notre guitariste session. J’ai donc enregistré toutes les guitares sur le nouvel album. Astrelya a dû lui aussi prendre de la distance avec Celestia après l’enregistrement du deuxième album. Sa vie professionnelle ne lui laissait guère le choix. Je me suis donc retrouvé seul et j’ai eu la possibilité par la suite de rencontrer de nouveaux musiciens. Je garde le contrôle de la composition et des textes, mais quatre autres musiciens vont désormais m’accompagner pendant un certain temps.

- Frigidiis Apotheosia est sorti depuis quelques semaines pourtant l’enregistrement de l’album a débuté il ya déjà deux ans de cela. Pour quoi un tel laps de temps a été nécéssaire entre sa conception et sa sortie ?

L’enregistrement a pris plus de temps que prévu car notre producteur a dû partir travailler dans un studio à Los Angeles. Nous avons aussi fait appel à Malefic de Xasthur pour les parties de clavier. Le temps passe si vite. L’album était prêt cet été mais je n’avais aucune inspiration pour le visuel. Nous avons finalisé le tout au mois de novembre 2007 et l’album est immédiatement parti au pressage.

- Cet ouvrage pourrait être apparenté à un album concept dans le sens où il retrace ton processus d’abstinence. Pourquoi avoir eu envie de synthétiser cette longue épreuve personnelle dans un disque ?

Celestia est un concept à lui tout seul. Cet album, peut être effectivement considéré comme un concept album. Néanmoins, chaque titre a sa propre identité. Il n’y a pas vraiment de suite logique entre les textes. L’ensemble reste, je pense, suffisamment cohérent pour que je puisse qualifier cet album comme notre plus abouti à tous les niveaux.
Les textes et la musique étant directement liés à mes propres expériences et réflexions, il fut pour moi naturel de confesser tout cela au travers de Celestia.

- En objectivant ton expérience de cette manière, tu la partages au plus grand nombre aussi. Peut-on y voir le souhait de toucher l’esprit de quelques uns de tes auditeurs et leur proposer de te suivre dans ce chemin ?

Je ne cherche pas à me faire suivre par des gens qui en lisant mes textes pourraient les considérer comme des révélations. Ils sont d’ailleurs peut être trop abstraits pour pouvoir avoir une interprétation rationnelle. Cet album fut pour moi une sorte de confession, un passage vers un autre monde. Une évolution en quelque sorte.

- Qu’est-ce qui t’a amené à entreprendre cette abstinence ?

Un profond dégoût pour ce corps qui transportait ma personne d’abord, ce corps était en train de se décomposer. L’esprit qui l’accompagnait avait du mal à suivre et ma perception du monde était très négative. Beaucoup de frustrations aussi. J’ai commencé à vomir du sang et puis j’ai dû mourir.
J’ai eu la chance de revenir après 48h de coma, mais la personne qui écrit en ce moment a pris le contrôle de cette carapace. Il fallait donc absolument prendre une distance suffisante avec ce qui m’entourait pour pouvoir respirer et réfléchir. Il a donc fallu oublier ce que j’étais et ce que fut ma vie.
J’ai pu ainsi définir l’indéfinissable, synthétiser et comprendre que nous vivons dans une société viciée dénuée de valeurs sincères et profondes. Un monde qui ne laisse aucune place à l’élégance d’un esprit raffiné. L’être humain aveuglé par le profit n’est plus à même d’apprécier son existence. Il est enfermé et aveuglé par des principes judéo/islamo/chrétiens qui lui dicte sa façon de penser et d’agir. Ce que la société condamne, il le condamnera aussi. Car ce qui est condamnable rapportera certainement un maximum de profit aux personnes qui le contrôle.
Notre existence en Europe s’est considérablement dégradé, la société, en particulier cette bonne vielle république française, méprise les artistes et les gens qui pensent et qui ont leur opinion propre. Une simple opinion peut donc être affiliée à une idée politique. Car en fait, tout est politique. Ce que nous consommons chaque jour est politisé. Le fait de vivre contribue à détruire la planète. Sauver une vie est aussi un crime. Toutes ces associations d’aide humanitaire qui défient les lois de la nature en allant dépenser des millions d’euros pour sauver des lépreux et autres créatures que la nature auraient logiquement condamné. A chaque créature sauvée, c’est un coup de poignard dans le dos de notre planète. Je pense que nous souffrons de surpopulation et c’est ce problème qui principalement contribue à détruire la planète. Ce nauséabond capitalisme teinté de valeurs sociales hypocrites est donc prêt à détruire la planète et si nous pensons que l’être humain abuse de la planète nous serons mis à l’écart. Je me suis donc mis à l’écart de cette société en m’abstenant. Je refuse de consommer et d’être complice de crime contre l’humanité. Je ne possède rien, je ne pense pas dans leurs termes. Je reste loin et j’observe. En même temps, le fait que Celestia soit encore là aujourd’hui doit gêner beaucoup de monde. Nous représentons l’unité, un prisme de valeurs intouchables et incorruptible.

- On pourrait y voir un « rite » initiatique…

Je pense pas, le terme « rite » me gène. L’abstinence à mon niveau n’est pas vraiment ritualisé. Un rite t’impose une certaine ligne de conduite. Alors que ma personne évolue chaque jour. J’espère pouvoir laisser évoluer ma réflexion librement sans contrainte liée à un quelconque rituel.

- Je te semblerais profane mais j’ai déjà rencontré un blackeux qui lui aussi avait entrepris cette expérience d’abstinence (« de passions »). Ce que je trouve paradoxal c’est que cette discipline entreprise par des Black Metalleux s’apparente pourtant beaucoup aux dogmes catholiques.

Je ne crois pas, les chrétiens admirent un dieu, ils vivent dans le mensonge et l’hypocrisie. Il n’y a pas de possibilité d’évolution quand on doit suivre une religion monothéiste. Je méprise toutes les religions monothéiste, du moins l’interprétation contemporaine de ces dernières.
La bible par exemple a subi trop de traductions à travers les siècles. L’interprétation que l’on en fait aujourd’hui est adaptée à notre société. Chaque religion évolue avec la société. Certaines religions se radicalisent (l’Islam par exemple). Je pense que cela est nuisible pour l’équilibre de l’humanité.
Pour ma part, je ne pense pas être influencé par une quelconque religion. Ma façon de penser est la mienne. Elle ne peut pas, je pense, être apparentée à une religion qui guide des malheureux vers une mort certaine, dans une vie de souffrances et de frustrations.
La religion est une politique établie qui sert à manipuler les masses.

- ‘Admirable Eros Abstraction’ illustre l’abstinence sexuelle. En quoi le sexe est-il un frein à l’épanouissement spirituel ?

Le sexe est un acte physique, je ne pense pas qu’un acte physique puisse t’aider à t’élever spirituellement. Regarde le monde des films pornographiques. Il n’y a rien de spirituel dans tout cela. Tout n’est que dégénérescence et vulgarité. Le sexe étant devenu décadent, voire sale, je préfère donc m’en abstenir et ce de façon définitive. Cela laisse plus de temps à la méditation et à la réflexion. Penses-tu qu’en copulant comme un animal, tu peux t’épanouir spirituellement ? [NDLR: Euh... oui! Pour ma part je m'y épanouis grandement... Mais bon je suis pervers aussi!]

- En quelque sorte, et pour résumer ces derniers propos, ce serait grossièrement écarter notre condition d’être moderne sociabilisé (ou plus vulgairement de « consommateur ») pour revenir à quelque chose de plus simple et de plus vivable…

La simplicité et la modestie sont des valeurs modestes aux yeux de notre société de surconsommation. Quelqu’un de modeste est généralement mal vu par la société. Il n’est pas intéressant car il ne peut pas consommer de façon massive. Pour être admiré dans la rue et dans la société, les êtres humains sont habillés avec des vêtements de grandes marques, symbole de réussite à leurs yeux. Ils surconsomment aussi des produits de communication (téléphone portable, téléchargement massif de musique sur Internet…). La plupart du temps ces créatures ne sont pas capables d’apprécier et de réfléchir par eux même. Ce sont des coquilles de noix vides.

- On pourrait y trouver un clin d’oeil à la philosophie des cyniques et à Diogène.

Peut être oui. Cependant, je pense plutôt cultiver la franchise et la lucidité. Si quelque chose me déplait, je vais en principe le faire remarquer. Mais, si je devais faire remarquer tout ce qui me déplait dans ce monde, je serais certainement condamné par la justice car j’ai le malheur d’avoir mes propres pensés et réflexions.

- Ce qui m’a le plus étonné avec Frigidiis Apotheosia c’est que tu n’ais pas choisi de chanter en français.

J’ai toujours chanté en anglais avec Celestia, cependant, c’est un anglais très « frenchy » je trouve.

- Tu as monté un nouveau label, Apparitia Recordings, sur lequel tu as sorti ce dernier album. Passer par cette case de l’autoproduction, cela te libère-t-il des contraintes contractuelles du style de la fréquence de production ?

En fait, je n’assure que les contacts avec les groupes pour ce label. Je ne gère pas le reste, d’autres s’en chargent. Je suis donc une sorte de directeur artistique.
Cet album n’est pas vraiment une autoproduction car il a été produit par Fréderick Schock et Apparitia Recordings/Paragon Records. Nous sommes donc sous contrats avec ces structures. Cependant, il est vrai que j’ai pu imposer ce qui était nécessaire pour Celestia. Chose qu’il n’aurait pas été possible d’obtenir avec un autre label.

- Peux-tu nous dire quelles seront les prochaines actualités du label ?

Nous avons signé avec Apparitia Recordings deux groupes seulement. HAKUJA (Japon) et SACRIFICIA MORTUORUM (France). Notre objectif est de produire peu mais produire bien.

- Un groupe qui serait intéressé pour signer sur Apparitia Recordings devrait te proposer quoi ?

Une musique/concept de grande qualité similaire au style Black Metal que pratiquent Celestia, Hakuja ou Sacrificia Mortuorum.

Noktu
Back to top Go down
View user profile
vicenzino
slave


Number of posts : 35
Points : 2937
Registration date : 2009-04-16

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Thu 18 Jun - 2:09

hey notku is you the same lln notcu of brenoritvrezorkre ?or no ?
Back to top Go down
View user profile
Noktu
Rang: Administrateur
avatar

Number of posts : 715
Points : 4771
Registration date : 2005-04-25

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Thu 18 Jun - 10:49

no, it's not the same, there is two Noktu, one with a K and one with a C.

I am the one with the C but now I use a K but I think that I will use the C again but next year only.
Back to top Go down
View user profile http://www.drakkar666.com
vicenzino
slave


Number of posts : 35
Points : 2937
Registration date : 2009-04-16

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Thu 18 Jun - 12:46

you are the broneritvrozerkre ! when you out second album see you?
the nevgeryzeaza is excellent dark old school cult!! it remind to me the old days when black mteal was hateful see you!

and in 2011 you be called notku with c or notcu with k ? again ? or no ?
hello
Back to top Go down
View user profile
Void
living joke
avatar

Number of posts : 27
Points : 2875
Registration date : 2009-06-18

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Thu 18 Jun - 19:55

Vicenzino !!!! are you stupid or no !!!!?
Back to top Go down
View user profile
GrafvonFeigur
Soldier
avatar

Number of posts : 97
Points : 2995
Registration date : 2009-05-30

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Thu 18 Jun - 21:01

.


Last edited by GrafvonFeigur on Thu 28 Apr - 13:53; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile
vicenzino
slave


Number of posts : 35
Points : 2937
Registration date : 2009-04-16

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Fri 19 Jun - 13:27

Quote :
Vicenzino !!!! are you stupid or no !!!!?

no
Back to top Go down
View user profile
Void
living joke
avatar

Number of posts : 27
Points : 2875
Registration date : 2009-06-18

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Fri 19 Jun - 13:32

are you sure ? MEGA LOLOLOL
Back to top Go down
View user profile
vicenzino
slave


Number of posts : 35
Points : 2937
Registration date : 2009-04-16

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Fri 19 Jun - 13:34

hey void you listen nowaday black metal for real ? or no ?
because it is shit remember
Back to top Go down
View user profile
Void
living joke
avatar

Number of posts : 27
Points : 2875
Registration date : 2009-06-18

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Fri 19 Jun - 13:38

Of course I listen nowadays black metal music, there is a lot of good bands such Archgoat.
Back to top Go down
View user profile
vicenzino
slave


Number of posts : 35
Points : 2937
Registration date : 2009-04-16

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Fri 19 Jun - 13:57

Vicenzinos - but you remember nowaday black metal it is shit ?

Phillipos - Yes.

Vicenzinos - Last archgoat is nowaday you right ? or no ?

Phillipos - Assuredly.

Vicenzinos - so it is shit

Phillipos - Indeed.
Back to top Go down
View user profile
Void
living joke
avatar

Number of posts : 27
Points : 2875
Registration date : 2009-06-18

PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   Fri 19 Jun - 15:28

no need to post our MSN chat. :-((((
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: CELESTIA Interview - Haven Metal   

Back to top Go down
 
CELESTIA Interview - Haven Metal
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Interview with Alan Niven - Metal Sludge, February 10, 2012
» Whitecross interview.
» Scandinavian Metal Praise
» Joshua Perahia interview.
» paula abdul and metal? Straight up now tell me....

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
DRAKKAR PRODUCTIONS :: Reviews and interviews :: Interviews in French-
Jump to: